L’acupuncture, connaissez-vous vraiment?

 


Trouver l’équilibre dans votre santé

De nos jours, plusieurs personnes recherchent des solutions naturelles pour traiter et améliorer leur santé. Il y a de grands bénéfices à jumeler les médecines douces à la médecine occidentale. Il faut chercher un équilibre en toute chose, comme l’exprime si bien le tàijítú (symbole du yin-yang).

Extrêmement complémentaires, leur but commun est d’améliorer votre santé. C’est pour cela qu’en clinique j’aime beaucoup les approches multidisciplinaires, car chaque thérapeute travaille sur le corps humain, sur la santé, mais avec des outils et des techniques différentes. Il suffit simplement de bien identifier les besoins du patient et ce qui répond le mieux pour lui.

Une des médecines douces qui suscite beaucoup d’intérêt est l’acupuncture. Arrivée aux États-Unis en 1971, c’était grâce au président Nixon, s’étant fait traiter durant un voyage en Chine, qu’elle a été popularisée par la suite1.

L’acupuncture, une solution à plusieurs maux

Prouvée et étudiée, l’Organisme Mondiale de la Santé en 2002 a reconnu son action sur plus de 120 affections2. Son champ d’expertise est multiple et permet de traiter différents troubles de santé et symptômes incommodants.2 (voir le lien ici pour une liste de raisons de consultation en acupuncture : https://www.acupuncture-quebec.com/informations-acupuncture/11-troubles-traites.html)

En clinique, les raisons menant nos patients à consulter sont très diversifiées: Douleurs aigues et chroniques, inflammation, stress/anxiété/dépression, fatigue, insomnie, troubles digestifs, troubles pulmonaires, maux reliés à la grossesse et préparation à l’accouchement, asthme, rhume/grippe, troubles gynécologiques, troubles circulatoires, etc.

Comment une aiguille peut-elle agir sur mon corps pour m’aider?

Comme vous l’avez remarqué, l’acupuncture a un champ d’expertise très large! Son secret pour agir sur autant de systèmes? Sa capacité à moduler plusieurs mécanismes naturels du corps. Voici un résumé des mécanismes d’actions tiré d’un article de l’Association des acupuncteurs du Québec:

  • Neurologique : Permet d’envoyer un influx à travers le corps et d’avoir une action sur le système nerveux et les organes grâce à son action sur les fibres nerveuses périphériques.
  • Électrophysiologique : Les points d’acupuncture ont un potentiel électrique d’action beaucoup plus important que le reste du corps. Leur puncture nous permet de générer et d’activer une action sur le corps.
  • Neuroendocrinologique : Par l’intermédiaire du corps, l’acupuncture permet la sécrétion naturelle de différentes hormones par le système nerveux (sérotonine, enképhaline, beta-endorphine, etc.).
  • Circulatoire et hématologique : « Il est prouvé que le fait de stimuler certains points permet de changer la chimie du sang. On mesure des variations sanguines d'éléments biomoléculaires tels que les immunoglobulines, tromboxanes, endothélines et prostacyclines, autant au niveau central que périphérique. Des études démontrent qu'il se produit des changements quantitatifs sur certaines enzymes, hormones, globules rouges et blancs, plaquettes, etc. En même temps, des modifications vasomotrices visibles dans le cerveau et en périphérie ont été observées. »5
  • Système lymphatique : Permet d’influencer les échanges entre les cellules.
  • Action bio-électro-magnétique : Permet d’influencer les échanges ioniques entre la cellule et son environnement.
  • Preuve sur IRM (imagerie par résonance magnétique) : Plusieurs études ont été réalisées en observant la réaction du cerveau suite à la puncture d’un point d’acupuncture. Par exemple, un point aidant pour les yeux venait augmenter l’activité du cortex cérébral relié à la vision.

L’aiguille est notre outil permettant de venir stimuler plusieurs mécanismes d’autorégulation du corps. Le point d’acupuncture est comme un interrupteur, il nous permet d’activer ou de ralentir certains mécanismes pour retrouver l’équilibre du corps. 

L’acupuncture, différents styles et outils de traitement

Les soins en acupuncture peuvent comprendre différents outils complémentaires à notre traitement à l’aiguille : ventouse (cupping), Guasha, massage Tuina, stimulation TENS sur aiguilles, moxibustion (chauffer des points avec de l’armoise, une plante herbacée chinoise), pharmacopée chinoise et baumes, etc.

Il existe aussi plusieurs techniques d’acupuncture : chinoise (la plus répandue ici), japonaise, craniopuncture, musculo-squelettique, etc.

Donc avec ses multiples outils thérapeutiques et ses diverses techniques, chaque personne peut avoir expérimenté des traitements un peu différents, selon ce que votre thérapeute aura déterminé être le mieux pour votre cas selon votre raison de consultation.

Vous êtes un tout

La médecine chinoise a une vision globale de l’individu. Durant notre évaluation, nous nous adressons à toutes les sphères et nous avons un système de classification des symptômes différent. Ce qui, à la base, peut ressembler à des symptômes isolés, revu dans notre approche énergétique, devient tout à fait cohérent. Ceci permet de voir l’évolution des premiers symptômes pour traiter la problématique, mais la racine du problème également. Une de nos approches est de traiter, mais également de prévenir, pour éviter les rechutes sur le long terme.

Il est donc important d’avoir à la base tous les éléments pour avoir une évaluation juste. C’est pour cela qu’en clinique, nous procédons à une évaluation musculo-squelettique de la douleur (si la personne consulte pour une douleur), d’une palpation de différents réflexes du corps (dans le style japonais), la prise du pouls à la chinoise et l’observation de la langue (qui nous donnent des renseignements sur l’état énergétique de la personne) et d’un bilan énergétique complet faisant le tour de toutes les sphères organiques (sommeil, digestion, élimination, gynécologique, respiratoire, etc.).

 


Lilianne Dubeau
, Acupuncture

Membre de l’Ordre des acupuncteurs du Québec
Membre de l’Association des acupuncteurs du Québec http://www.acupunctureliliannedubeau.com

 

 

  


Références

1 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3796320/#B18
https://www.csbe.gouv.qc.ca/fileadmin/www/2016/PanierServices_Memoires_Recus/OAQ.pdf, page 8
3 https://www.acupuncture-quebec.com/informations-acupuncture/12-organisation-mondiale-de-la-sante-oms-et-l-acupuncture.html 4,5 https://www.acupuncture-quebec.com/informations-acupuncture/2-au-dela-des-croyances.html


Crédit photo

https://unsplash.com/

Close

50% de complété

Abonnement gratuit

Quand tu auras cliqué sur 'S'abonner', tu recevras un courriel grâce auquel tu pourras récupérer ton magazine.