Comment résister à un mode de vie inapproprié

par Didier Brassard, nutritionniste


J’ai abordé rapidement ce sujet durant ma conférence présentée lors du Sommet du Mouvement 2019. Étant donné que c’est un aspect particulièrement important, je vous propose dans cet article plus de détails pour faciliter votre combat contre la sédentarité et l’alimentation peu nutritive.

Une question d’habitude

Que votre objectif soit de prendre de la masse musculaire, de perdre du gras, d’améliorer vos performances sportives ou simplement de maintenir une meilleure santé, il s’agit avant tout d’une question d’habitude. C’est-à-dire de changements durables. Il est, bien sûr, évident que des changements très intenses – mais très peu durables – auront un impact limité sur ces objectifs. Par exemple, l’adoption d’une alimentation où l’on retire vos aliments favoris et qui est peu compatible avec vos valeurs ne pourra probablement pas être maintenue à moyen ou long terme (six, douze mois, plusieurs années). D’un autre côté, avoir un objectif particulier implique forcément certains changements. Le défi est donc de trouver les changements qui seront suffisants pour vous permettre d’atteindre vos objectifs, mais pas si intenses qu’il serait impossible de les maintenir.

Comment prendre l’habitude? Quelques pistes…

Les principes de priorité, cohérence et plaisir m’apparaissent essentiels pour développer l’habitude d’un mode de vie plus favorable à la santé ou la performance, selon votre objectif.

D’abord, les modifications que vous souhaitez apporter doivent devenir une priorité relative. Cela n’implique pas de se concentrer uniquement sur son alimentation et son activité physique. Néanmoins, certaines périodes de temps devront être réservées, d’où la notion de priorité relative.

Ces périodes peuvent varier en fréquence et en durée, mais doivent être non négociables. Par expérience, il est risqué de se dire qu’on ira faire notre activité « quand on aura le temps ». Par exemple, en ce qui concerne l’activité physique, on pourrait se réserver 3 séances dans une semaine (lundi, mercredi et vendredi; 18:00 à 19:00) et ne faire place à aucun compromis quant à ces séances. Si 3 séances sont trop, on peut débuter avec une seule, mais une seule séance qui sera non négociable! Une invitation pour un resto? Pas disponible. Besoin de travailler plus tard? Impossible, vous avez déjà quelque chose. Vous me direz peut-être qu’il n’est pas possible de vous entraîner le soir. Ou encore que vous avez 30 minutes au maximum.

Je vous répondrai qu’afin que vos projets soient réalistes, il est nécessaire de les adapter à votre réalité. Si vous n’êtes pas disponible le soir en raison d’obligations familiales ou professionnelles, alors réservez votre midi. Impossible? Réservez votre matin. Lire la suite...


👉Pour lire l'article complet, télécharge gratuitement le sixième numéro du Magazine du Mouvement.

Close

50% de complété

Abonnement gratuit

Quand tu auras cliqué sur 'S'abonner', tu recevras un courriel grâce auquel tu pourras récupérer ton magazine.