L'auto-compassion comme résolution

 

L'auto-compassion comme résolution

par Dominique Rainville

La nouvelle année est arrivée et avec elle, les fameuses résolutions! Vous le savez bien, malgré toutes nos bonnes intentions, ces résolutions finissent trop souvent par être balayées du revers de la main assez rapidement. Et si cette année je vous proposais l'auto-compassion comme résolution? Je suis certaine que celle-ci vous tiendrait à cœur!

Oublions la pression de toujours en faire plus, le plus rapidement possible et de performer encore et encore. Cette année, visons la simplicité en s’occupant d’abord de nous-mêmes!

Voici quelques trucs nous permettant de soutenir cet objectif de nous faire du bien.

Comment faire?

Pas facile! Prendre un moment avec soi-même, c’est d’abord se poser la question : de quoi ai-je VRAIMENT besoin? Et attention : la question n’est pas ce que l’on DOIT faire, mais plutôt, qu’est-ce que MOI, j’ai réellement besoin. Bouger? Si c’est le cas alors c’est simple, bougez. Vous avez besoin de repos? Parfait, alors reposez-vous. Une connexion? Alors voyez vos amis le plus souvent possible. Laissez de côté Facebook, Instagram et tous les autres et passez plutôt un moment à l’extérieur en bonne compagnie.

D’autres idées pour vous inspirer

1. Ne sous estimez pas la marche. Pas besoin de transpirer pour que l’activité soit bénéfique. S’oxygéner et ralentir le rythme sont déjà des gains directs à notre bien-être, particulièrement lorsque nos vies avancent à un rythme effréné.

2. Cuisiner un bon repas maison ou fabriquer un présent soi-même qu’on pourra offrir à une personne qu’on apprécie particulièrement.

3. Se faire un compliment et/ou en faire un à son entourage à chaque jour! Évitez de faire un commentaire sur le physique d’une personne ; essayez donc de complimenter un aspect de sa personnalité que vous admirez chez elle.

4. Reprendre un ancien passe-temps qui nous faisait tant de bien dans le passé… ou en découvrir un nouveau! Lire, écrire, apprendre à jouer d’un instrument de musique, découvrir la peinture à numéros, laissez aller vos envies!

5. Méditer. Oui, on en a tous envie mais ce n’est pas toujours accessible. Commencer avec la pleine conscience peut être un bon début. Pratiquer l’exercice lors d’une activité au cours de la journée. En buvant une boisson chaude par exemple, ou en marchant dehors en contemplant le paysage. Essayez de vous concentrer sur les sensations ressenties pendant que vous pratiquez cette activité, plutôt que de laisser votre esprit di-vaguer vers la liste d’épicerie! Soyez doux envers vous même pendant cet exercice ; l’esprit a tendance à divaguer et c’est normal. Si cela arrive, ramenez-le avec douceur vers le moment présent.  

C’est propre à chacun

Chacun peut adapter ces suggestions à sa propre journée en fonction de ce qui lui procure le plus de joie et de reconnaissance.

Accepter de ralentir est souvent la clé! Plus facile à dire qu’à faire, eh oui. Mais en prenant conscience du bien-être que le ralentissement procure à court, à moyen et à long terme, nous en sommes toujours les grands gagnants!

Avant de nous endormir le soir, regardons comment notre journée a été segmentée entre les obligations et les plaisirs. Et selon nos objectifs établis en début d’année, réajustons pour laisser place aussi aux joies et plaisirs.

Surtout, soyons indulgents envers nous-mêmes.

Faites du sport, jouez dehors avec les enfants, bougez comme vous le souhaitez, faites-vous masser ou traitez cette tension qui traine depuis trop longtemps déjà. Prenez du temps pour vous, peu importe, c’est la base.

La bienveillance envers les autres et surtout envers nous-mêmes, est un pas de plus vers le bonheur. Bonne année 2020 !  

 

Dominique Rainville
Kinésiologue, Kinésithérapeute
www.dominiquerainville.com

 


À propos de Dominique

Depuis plusieurs années déjà, Dominique Rainville, kinésiologue, professeure de yoga et de spinning, travaille dans le domaine de la santé. Elle a eu l'occasion de rencontrer des gens dans différents contextes ; l'entraînement, la thérapie manuelle, les cours et la formation continue. Du discours de ces gens rencontrés, deux éléments principaux ressortent. D'abord, l'obligation de DEVOIR s'entraîner pour différentes raisons comme, perdre du poids, pour être en santé ou pour développer la force musculaire. Le deuxième point soulevé est celui de la culpabilité. Celle de ne pas en faire assez, de ne pas être à la hauteur ou de ne pas persévérer. Sentiment vécu autant dans l'activité physique que dans la vie quotidienne! Ce joint à tout ça le manque de plaisir à l'entraînement, « je n'aime pas ça, mais il faut que je le fasse. » S'ensuit alors baisse d'estime de soi, manque de confiance et perte de motivation. Un cycle qui s'enclenche et difficile à arrêter. L'idée de Dominique? Tenter de voir l'activité physique différemment. Si, à la place de faire les choses par obligation, nous trouvions ensemble une activité qui fait du bien tout simplement, peu importe le nombre de calories dépensées? Peu importe l'effort fourni? L’objectif de ce projet est de (re)donner l’envie aux gens de bouger pour les bonnes raisons. De bouger dans le plaisir et la joie pour cheminer vers l’acceptation de soi.

Pour rejoindre Dominique

www.dominiquerainville.com
https://www.facebook.com/dominiquerainvillekinesiologue/
https://www.instagram.com/dominique.rainville/

 

Close

50% de complété

Abonnement gratuit

Quand tu auras cliqué sur 'S'abonner', tu recevras un courriel grâce auquel tu pourras récupérer ton magazine.