Comment prendre soin de tes poignets

par Simon Hamptaux, athlète et entraîneur de callisthénie


Peut-être que tu es en train de récupérer d’une entorse ou d’une foulure. Ou peut-être que tu dois faire des pauses entre tes séries de push-ups pour secouer tes mains à cause de la douleur. Ou peut-être que tu as mal à cause de toute ces heures passées devant l’ordinateur. Bref, quelle que soit la raison, les douleurs aux poignets peuvent être tout qu’un problème. Et si tu fais de la callisthénie ou si tu veux te lancer dans cette discipline, c’est primordial que tu saches que les poignets sont extrêmement importants, et surtout, seront extrêmement sollicités.

Quand une personne a des problèmes au niveau de ses poignets, souvent deux options logiques vont lui venir en tête : Soit elle va attendre que le problème passe, pour ensuite recommencer au même stade où elle avait arrêté, soit elle va aller voir un professionnel de la santé... Dans cet article, je vais te montrer une autre option qui va t’aider à enlever tes douleurs à l’aide d’une routine pour ces petites articulations. (Mais attention, si le problème persiste pendant plusieurs semaines et qu’il ne s’améliore pas, je te conseille fortement d’aller visiter un professionnel!)

Alors que tu fasses du yoga, de la callisthénie ou un travail qui te demande d’être souvent à l’ordinateur, cet article est pour toi!

Je peux te dire que quand j’ai moi-même débuté la callisthénie, je partais déjà avec un passé de douleurs chroniques aux poignets dues à l’haltérophilie. Ce n’était pas le sport en tant que tel qui en était la cause mais plutôt ma pratique qui n’était pas optimale. Alors quand j’ai débuté cette nouvelle passion, je me suis promis de faire attention à mes poignets et aussi d’y aller progressivement… et ça, c’est la clé! Si tes poignets ne sont pas habitués au stress d’un entraînement répétitif et vigoureux, ils vont être plus prédisposés aux blessures. Pour éviter ça, il faut incorporer certains exercices et les faire fréquemment, progressivement et surtout être patient. Depuis que je fais ces exercices, je n’ai plus de douleurs ou d’inconfort aux poignets et je suis sur mes mains presqu’à tous les jours.

L’objectif premier de cette routine sera de t’assurer d’avoir au moins la flexibilité adéquate pour exécuter tes activités sans problème. Si tes poignets ne peuvent pas bouger adéquatement, ce sera une question de temps avant d’avoir des problèmes (surtout si tu mets régulièrement beaucoup de poids sur ceux-ci). La première partie sera consacrée à trois exercices de flexibilité tandis que l’autre partie sera dédiée à des exercices qui vont renforcer tes avant-bras, pour ainsi stabiliser tes poignets. Mais attention, la dernière partie sera spécifique à la callisthénie ou à d’autres disciplines qui te demandent de mettre beaucoup de poids sur tes mains. Lire la suite...


👉Pour lire l'article complet, télécharge gratuitement le sixième numéro du Magazine du Mouvement.

Close

50% de complété

Abonnement gratuit

Quand tu auras cliqué sur 'S'abonner', tu recevras un courriel grâce auquel tu pourras récupérer ton magazine.