La beauté du mouvement — Rencontre avec WETREAT

 

Vivre une vie riche de sens et de possibilités, se connecter à soi-même et être curieux de tout, voilà un programme parfait qui est plus accessible que ce qui n’y parait. Pour intégrer ces belles valeurs dans nos quotidiens surchargés, j’ai eu la chance d’interviewer Sophie et Jeanne, les fondatrices de WETREAT, qui livrent dans cette discussion leur savoir et leur inspiration pour une vie saine et remplie d’opportunités. Être en mouvement n’a jamais été aussi important pour mener une existence énergisante. Rencontre…

Une entrevue d'Isabelle Jeanpierre

Bonjour Jeanne et Sophie ! Si nous commencions par faire connaissance. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur vos parcours respectifs ?

Sophie : Pour moi, la pratique du yoga et l’entrainement fonctionnel sont vites devenus une échappatoire au stress ambiant, un moment dans ma journée pour prendre une pause, me recentrer et canaliser mon énergie à meilleur essor. C’est en travaillant en agence de marketing, à vivre du stress et de l’anxiété au quotidien quant à ma performance dans mon boulot, que j’ai découvert ma passion pour le yoga. S’en est suivi l’entrainement fonctionnel et à intervalle. Depuis, j’ai décidé de dédier ma vie au mouvement, à la santé de notre corps et de notre esprit par le yoga et l’entrainement.

Cela fait maintenant dix ans et je suis reconnaissante du parcours qui m’a plongée dans cette carrière. Mordue de savoir, j’ai complété plusieurs formations de yoga, une certification en massothérapie (suédois cinétique) et j’étudie présentement en acupuncture. Je pense rester une éternelle curieuse de la vie, avec une soif d’apprentissage sans répit. Je désire, par mon travail, offrir une pratique unique et exigeante qui encourage le dépassement des limites personnelles de tout un chacun, le tout en demeurant accessible et ludique.

Jeanne : La performance et le mouvement du corps m’ont toujours passionnée. Étant une ancienne interprète professionnelle en danse contemporaine, j’ai travaillé sept années durant dans le milieu artistique avant de faire un retour aux études pour compléter un BAC multi en communication et entrepreneuriat. Le yoga et l’entrainement ont toujours fait partie intégrante de ma vie. Étant une personne très dynamique, intense et qui dépense beaucoup d’énergie, la combinaison de ces deux pratiques m’aide à trouver un équilibre. C’est d’ailleurs en commençant mes études que j’ai fait le choix de faire ma formation professorale de yoga adapté aux athlètes et sportifs. L’entreprise WETREAT est ensuite née d’un désir d’unir mon côté entrepreneur avec ma passion pour l’enseignement du yoga et de l’entrainement.

Quel est l’inspiration, l’histoire derrière WETREAT ?

WETREAT est d’abord née d’un désir de partager notre passion pour l’entraînement et le yoga d’une manière originale et approfondie. Nous réalisons au travers de nos années d’enseignement, et avec les retraites tenues jusqu’à ce jour, que les gens ont un profond désir de se reconnecter à eux-mêmes et de prendre du temps pour eux. Notre mission est de les inviter à prendre une pause dans leur quotidien, à connecter avec eux-mêmes de manière à ce qu’ils puissent développer leur plein potentiel physique et mental.

D’ailleurs, WETREAT est une des seules entreprises offrant des retraites de type tout inclus, tant au Québec qu’à l’international. Nous nous efforçons de créer des séjours mixtes et accessibles à tous où sont proposé différentes activités telles que le yoga, la méditation, le développement personnel ainsi que des cours d’entraînement fonctionnel, de la course à pied et des activités en plein air. Pourquoi? Car diversifier les disciplines dans notre routine de santé encourage la curiosité du corps et de l’esprit afin de vivre une vie remplie de possibilités.

Bouger, être en mouvement… Expliquez-nous à quel point la pratique d’un sport est pour vous fondamentale au bien-être, tant physique que mental ?

Chaque individu a un corps unique, une façon de bouger, de comprendre le mouvement et d’intégrer un nouveau patron moteur. La pratique d’un sport, que ce soit l’entraînement ou le yoga, aide à développer sa conscience corporelle et à trouver une aisance dans ses mouvements. De plus, elle offre plusieurs bienfaits physiques, comme l’amélioration de l’endurance cardiovasculaire, le renforcement des muscles et des ligaments, en plus de gagner de la stabilité et de prendre confiance en ses capacités. La sécrétion d’endorphine après l’effort apporte un sentiment de satisfaction, d’apaisement et même d’extase. C’est pourquoi il est primordial pour nous d’intégrer des séances d’entraînements fonctionnels lors de nos retraites. Non seulement parce qu’elles ajoutent du piquant au séjour, mais parce que l’activité physique procure en soi énormément de bienfaits sur la santé du corps, de l’esprit et l’humeur.

À travers le mouvement, nous voulons également aborder le principe de lâcher prise. Un principe qui se base sur le fait d’accepter que certaines choses se trouvent hors de notre contrôle, que ce soit en lien avec des attentes envers soi-même ou les autres, des regrets, des frustrations ou des déceptions. Se laisser aller dans une pratique ou un entraînement motive les gens à canaliser leur énergie sur ce qu’ils peuvent contrôler et laisser aller ce qui ne les sert pas, pour que l’expérience vécue en bougeant et en transpirant se transpose dans leur quotidien vers un mode de vie sain.

Sophie, sur les réseaux sociaux, j’ai pu lire que vous êtes naturellement curieuse de la vie. Cette soif d’apprentissage, cette curiosité, est-ce pour vous indissociable à la pratique sportive ? Est-ce le duo gagnant pour vivre une vie riche de sens et d’expériences ?

La curiosité nous incite à aller vers la découverte de nouvelles choses, donc pour moi la curiosité est indissociable d’une soif d’apprentissage. Cultiver un esprit curieux nous permet également de rester dans la possibilité, comme quoi lorsque l’on croit tout savoir, on perd l’enthousiasme ou l’engouement de se mettre en marche vers de nouvelles aventures. C’est avec un esprit de curiosité que l’on se permet d’évoluer et qui permet aux autres d’évoluer aussi, car on se donne la permission de changer, de se renouveler, de devenir de meilleurs êtres humains. On peut alors effectuer des changements dans nos vies qui nous sont propres, qui nous servent dans le moment présent et qui nous aident à bâtir une vie consciente et significative. D’ailleurs, c’est là où l’on se sent le plus nourri, plein, enraciné et gratifié. La curiosité nous permet de s’épanouir pleinement et de vivre des vies riches et positives.

Jeanne, ancienne interprète en danse contemporaine, le mouvement n’a plus de secret pour vous. Quelle est, selon vous, la meilleure approche pour que nos lecteurs.trices développent leur potentiel physique ?

Ne pas se limiter à ce que l’on connaît déjà de soi-même et penser qu’on est voué à la vie que l’on mène actuellement. Rester dans l’idée qu’on ne peut pas changer ses habitudes, ou qu’on ne peut pas atteindre la vie à laquelle on aspire, est une fausse représentation de qui nous sommes vraiment. Notre cerveau aime se donner des raisons pour rester dans le confort. C’est un réflexe normal, un mode de protection pour rester dans une zone connue. Bien souvent, le confort nous empêche d’avancer. La vérité est que nous sommes beaucoup plus que nos pensées rationnelles. Le plein potentiel de chacun commence lorsqu’on sort de sa zone de confort, lorsqu’on entre dans une période inconfortable, floue, apeurante qui nous amène à se questionner. C’est dans cette zone grise que l’on se reconstruit et qu’on arrive à définir nos aspirations. Je ne dis pas que c’est un processus facile à faire. C’est, au contraire, un travail au quotidien.

« Do one thing a day that scares you.* »

Autrement dit, ne pas avoir peur d’oser même si ça fait peur! Ça peut commencer par de petits gestes qui éventuellement deviendront des points tournants dans sa vie. Selon moi, c’est essentiel d’explorer différentes avenues, de se questionner sur sa situation actuelle et trouver d’autres façons d’aborder les situations pour rester ouvert au changement.

Quel est votre avis sur le yoga, activité que vous pratiquez et enseignez depuis de nombreuses années ? Que pourriez-vous dire aux personnes désireuses de débiter cette pratique mais qui hésitent encore à sauter le pas ?

Pour nous, le yoga est plus qu’une pratique, c’est un mode de vie qui est, avant tout, une pratique personnelle où l’on réétablit la connexion avec soi-même à travers la respiration et le mouvement du corps. Selon nous, tout le monde devrait pratiquer le yoga peu importe la durée, le style, l’intensité ou la fréquence. Faire du yoga, c’est se connecter avec soi-même et avec les autres, c’est développer sa sensibilité à ressentir de l'intérieur pour ensuite l’exprimer vers l’extérieur, dans un environnement et en relation avec d’autres individus. C’est, en quelque sorte, la base de la communication. C’est aussi un moyen de cultiver de l'énergie positive et de garder son corps en santé sous tous les plans. Bref, faire du yoga nous amène à être une meilleure personne et un meilleur individu en société. Pour toutes ces raisons, nous encourageons tous ceux qui songent à tenter l’expérience du yoga à l’essayer sans hésiter. Les cours de yoga sont des espaces sécuritaires, sans jugement et surtout sans ego!

Pour conclure, que pouvons-nous vous souhaiter à vous ainsi qu’à WETREAT pour l’avenir ?

Notre souhait est de continuer d’inspirer les gens à prendre soin d’eux, à prioriser leur santé et surtout, à croire en leur capacités et objectifs personnels ou professionnels. Nous voulons également devenir la référence en terme de retraite tout inclus de yoga, fitness et bien-être au Québec et pouvoir offrir nos séjours de façon trimestrielle tant ici qu’à l’international.

Notre objectif futur est de développer un nouveau segment de marché pour les entreprises désirant offrant des retraites personnalisées comme activités de team building. Nous croyons que notre offre peut vraiment répondre à la tendance actuelle des entreprises qui misent de plus en plus sur la santé mentale et physique de leurs employés.

*Fais une chose par jour qui te fait peur.

 


Pour en découvrir plus sur WETREAT et suivre leurs actualités, rendez-vous sur http://wetreat.ca

Les dates des prochaines retraites :
➢ Retraite d’automne du 18 au 20 octobre 2019 : Ripon en Outaouais
➢ Retraite tropicale du 11 au 18 janvier 2020 : Costa Rica
➢ Retraite d’hiver du 20 au 22 mars 2020 : Laurentides

Crédit photo : François Haché

Close

50% de complété

Abonnement gratuit

Quand tu auras cliqué sur 'S'abonner', tu recevras un courriel grâce auquel tu pourras récupérer ton magazine.